Boîte à souvenirs

Nous vivons depuis une bonne décennie dans une ère numérique où « Monsieur / Madame tout le monde » shoote à tout va (faut dire que c’est tellement facile de nos jours !) et stocke ses clichés sur un espace virtuel, les laissant bien souvent aux oubliettes après en avoir partagé quelques uns sur les réseaux sociaux – quand même ! -… et je trouve cela bien dommage !
Car au-delà du risque de perdre vos données numériques (malheureusement, cela arrive bien plus vite et plus fréquemment que de perdre les supports papiers – un ordinateur qui plante, un disque dur qui ne fonctionne plus, qui s’est cassé… les exemples sont nombreux, je suis passée par là, adieu centaines et centaines de souvenirs !)-, les photos sont faites pour être partagées, elles doivent vivre et non dormir sur votre disque !

Le pouvoir du papier

Ce qui me fascine, moi, c’est ressortir les albums, les boîtes à photos – les boîtes à souvenirs comme je les appelle – et sentir, toucher, voir et me laisser émerveiller par le pouvoir d’une photo-papier ! C’est incroyable comme cela peut soulever bien plus de sens, de souvenirs / de découvertes et d’émotions qu’une simple version numérique. Vous ne trouvez pas ?

Quand je suis chez ma grand-mère par exemple (exemple pris purement au hasard bien entendu !), j’aime m’installer bien confortablement dans le fauteuil, les albums / boîtes sur mes genoux et regarder encore et encore ces clichés qui me décrivent une histoire que je n’ai pas vécue mais dont j’ai héritée.
J’aime regarder encore et encore ces clichés qui me montrent mes grands-parents, mes parents tels qu’ils étaient à une époque donnée.
J’aime regarder encore et encore ses souvenirs qui se sont « effacés » de ma mémoire au fil du temps mais qui me reviennent de plein fouet lorsque je les revois et les touche en image.
J’aime regarder encore et encore ma famille, mes frères lorsque nous étions petits pour voir à quel point nous avons changé et grandi (et rire de nous aussi !).
J’aime regarder encore et encore les images de mon tout-petit-devenu-si-grand.
J’aime regarder mon tout-petit-devenu-si-grand, lui aussi, ressortir les albums, s’installer bien confortablement sur le canapé et se laisser emporter par les souvenirs (eh oui, les chats ne font pas des chiens ! oui-oui, dans ce sens car chez nous, on est chats !). J’aime le regarder s’émerveiller et se rendre compte de son évolution, de ses progrès, de ses exploits… et se moquer de nous lorsque nous étions plus jeunes !

J’aime regarder et m’exclamer, sourire, rire et même pleurer, de joie ou d’émotions, j’aime sentir et toucher… Oui, j’aime me laisser emporter par les émotions, vibrer et ne pas me laisser dépasser par un rythme effréné qui me fait perdre toute notion de temps.

Vos plus beaux souvenirs dans de jolis coffrets

C’était donc une évidence pour moi de vous proposer un coffret souvenirs, de haute qualité professionnelle, pour pouvoir vous aussi, vous laisser emporter par un tourbillon d’émotions en regardant et en touchant encore et encore ces clichés d’un instant. Vous permettre de les partager et d’échanger à l’infini, quel précieux patrimoine !

Je suis donc toute heureuse de vous présenter ces deux coffrets, entièrement faits mains, avec une finition lin, une matière que j’aime énormément. Une couleur douce et neutre qui s’allie à merveille avec n’importe quel intérieur. Un papier haute qualité, appelé Fine Art, découpé à la main également. Une finition mate, une pure merveille visuelle et tactile : adieu les reflets gênants et les traces de doigts ! L’un contient des tirages, l’autre un album. Je vous laisse apprécier 🙂

Si vous êtes convaincus du pouvoir de la photo-papier et que vous souhaitez une de ces petites merveilles, contactez-moi, je serai ravie d’élaborer avec vous ce joli projet 😉

A très vite,
Emilie

Article précédent

Un mariage en toute intimité à Spéracèdes

error: Content is protected !!