Regards Croisés – Projet Personnel – Août – La mer

L’eau. C’était une évidence que Charline et moi ferions un projet autour de ce thème. De mon côté, j’ai la chance de vivre près de la mer, la Méditerranée. Celle que j’ai toujours aimée. Et cette année, j’avais bien envie – et surtout besoin – d’en profiter. Que ce soit en journée lorsque c’était possible, ou le soir après avoir bien travaillé. 

Et j’ai profité. De ce que me procure le sable chaud lorsque j’y enfouis mes pieds, de ce que me procure l’eau salée lorsque j’y enfouis ma tête, de ce que me procurent les rayons du soleil lorsque je les laisse réchauffer ma peau, de ce que me procurent les couleurs estivales lorsque j’y plonge mon regard…

Un petit aller-retour à la plage, à la mer et hop ! j’oublie tout, instantanément. Je crois que c’est ça qu’on appelle le bonheur.

Ce thème, c’est le mien. Celui dont j’avais besoin. Celui qui me rappelle ce qui me fait du bien.

Je n’ai pas attendu la fin du mois pour créer mes 11 images. Nous venions tout juste d’acquérir une jolie bouée dorée. Et c’est important de le préciser. Car c’est bien la première fois que cela nous arrivait…

Tout comme le fait d’aller dans l’eau (et pas sous l’eau !), avec mon boîtier. C’est quelque chose qui me tentait depuis longtemps.

Dans l’eau, je vois toujours mille et une choses. Un autre point de vue, de la texture, des reflets, des couleurs, du mouvement… J’ai toujours eu envie d’essayer de capter tout cela pour en garder une trace, précieusement. Pour me souvenir, et le revivre, encore et toujours. Mais mon boîtier n’est pas étanche. Alors, l’idée qu’il prenne l’eau me fait d’un coup bien moins rêver ! Mais c’était sans compter sur mon envie d’en profiter. Et de me dépasser.

Je vous emmène donc avec moi, à la mer, un soir d’été

1- Diptyque

Dans la lancée du mois dernier, j’avais envie de tester une autre forme de diptyque. J’avais une idée très précise de ce que je souhaitais. Le final n’est pas parfait, mais il se rapproche de ce que j’avais imaginé, et c’est bien tout ce qui compte. Je peux encore progresser !

regards-croises-projet-personnel-aout-la-mer-emilie-lherondel

2- Autoportrait

Pour ce thème aussi, j’avais une idée bien précise. Et grâce à mon Homme, j’ai pu la réaliser (oui parce qu’un trépied dans l’eau, c’est un peu beaucoup trop compliqué-risqué !). Après avoir testé cadrage et réglages sur lui, après lui avoir tout expliqué et montré, il n’avait plus qu’à déclencher tout comme je l’aurais fait avec un déclencheur à distance ; j’ai donc pu réaliser cet autoportrait qui me représente parfaitement. Moi, telle que je suis lorsque je me laisse envelopper par les bienfaits du moment présent. La fraîcheur de l’eau, la douceur du coucher de Soleil, le bonheur de me laisser bercer pour tout oublier, le temps d’une parenthèse enchantée.

regards-croises-projet-personnel-aout-la-mer-emilie-lherondel

3- Format Portrait

Se concentrer sur l’essentiel. Le montrer. Guider la lecture. Et quand il s’agit d’une petite tête qui plonge, d’un petit pied qui s’envole, d’éclaboussures, de mouvement, de texture et de reflets… Je ne peux que valider ! Il y a tout ce que j’aime.

regards-croises-projet-personnel-aout-la-mer-emilie-lherondel

4- By My Window

Encore une fois, ce thème est vraiment compliqué lorsque l’on est en extérieur… Mais j’avais ma petite idée ! Je vous ai parlé de notre jolie bouée dorée ? J’ai testé, et c’était parfait ! Tel un hublot sur un bateau !

5- Les Mains

Les mains qui nagent, celles qui tiennent la bouée, non merci. Celles qui lancent la bouée et se rejoignent pour pouvoir mieux s’y glisser, je dis oui !  Encore plus lorsque le mouvement s’invite et que le format portrait s’impose (quelle joie de combiner les thèmes !).

regards-croises-projet-personnel-aout-la-mer-emilie-lherondel

6- Mouvement

Vous l’avez compris, l’attendu, je l’évite tant que possible. Créer du mouvement dans l’eau, c’est facile. Il suffit de nager, d’éclabousser, de remuer. L’avantage de photographier un enfant dans l’eau, c’est qu’il suffit de l’observer pour être inspirée ! Un lancer de bouée dans les airs, puis un saut hors de l’eau pour mieux se faufiler dans la bouée. J’adore cette image. Parce qu’elle fait suite à la précédente ; comme une histoire racontée en images (avec la suivante également). Mais surtout, parce qu’on dirait qu’il danse. Qu’il crée ou répète un ballet aquatique ! Il n’en est rien évidemment. Et c’est ce que j’aime également dans la photographie. Le pouvoir de suggestion. L’art de laisser place à l’imagination. Avec une pointe de poésie. 

regards-croises-projet-personnel-aout-la-mer-emilie-lherondel

7- F8

Le mois dernier, je vous parlais d’un autre intérêt à cette ouverture : le mouvement en cas de faible luminosité. Nous y voilà ! Il fallait bien que je teste ! Mon fils s’amusant à tourner avec la bouée (après l’avoir lancée et s’y être faufilé), je voyais ces ronds se dessiner tout autour. Au final, F8, mouvement, faceless, mains… encore une combinaison que j’aime !

8- Freelensing

Du freelensing dans l’eau ! Pour ceux qui découvrent seulement maintenant ce projet, sachez que la technique du freelensing requiert de déboîter l’objectif. Votre objectif tient donc uniquement dans votre main gauche, pendant que votre main droite tient le boîtier. Il fallait être sacrément motivée pour prendre un tel risque ! Mais qu’est-ce que je suis heureuse de l’avoir fait ! Qu’est-ce que j’aime le rendu de cette technique ! Du freelensing, du mouvement, de la texture, des petites mains, sans parler des couleurs… Gros coup de ♡

regards-croises-projet-personnel-aout-la-mer-emilie-lherondel

9- Faceless

Il y a déjà plusieurs images faceless ici. C’est assez facile au final d’en réaliser une. C’est peut-être moins évident de le faire lorsque l’on est proche de la personne photographiée et que le corps est presque entier. Mais je l’ai fait ! Des mains, des pieds, du mouvement, un portrait faceless qui me parle énormément ♡

10- Noir et Blanc

J’aime le NB. Mais j’aime tellement les couleurs, surtout lorsqu’il est question de coucher de soleil, de mer et de bouée dorée ! Alors il me fallait trouver un intérêt à photographier en NB. Les portraits, ça marche toujours. Le regard, l’attitude, l’expression sont mis en avant. Mais il me fallait ce petit quelque chose en plus pour lier au thème principal. La texture de l’eau. Son mouvement. La texture de la bouée. Ses gouttelettes. Le contraste entre la présence humaine et l’immensité qui se dessine derrière. Le calme et la sérénité de ce moment précis. Les mains sur les poignées en plus. 

regards-croises-projet-personnel-aout-la-mer-emilie-lherondel

Quelle joie, quel bonheur !

Autant vous dire que je me suis régalée ! J’ai souri, j’ai ri, j’ai frissonné, j’ai créé. J’étais heureuse. Les pieds dans l’eau, l’appareil en mains, la tête dans les étoiles, le coeur gorgé de bonheur. J’ai pris un tel plaisir à créer ce que j’avais imaginé (ou de m’en approcher), à observer cette bouée dorée pour créer ce que je n’avais pas anticipé, à combiner les thèmes ! À aucun moment évidemment, je n’ai demandé à cette jolie bouée dorée de poser ! (merci mon petit d’homme pour ta joie de vivre, ta liberté d’expression que j’aime tant regarder et photographier ♡)

Regards Croisés

Découvrez l’interprétation de ce thème par Charline, en la suivant non pas à Paris sur les bords de Seine, mais sur les Dunes du Pilat ! Rendez-vous ici 🙂

À très bientôt !

Emilie

COMMENTAIRES

[…] Cette histoire, ce projet, c’est le nôtre. Tous les mois, on vous partage nos visions des mêmes thèmes sur un lieu à l’identité identique. Ce mois-ci, Emilie vous raconte donc sa vision au bord de la mer, chez elle dans le sud, avec une bouée dorée et son petit d’homme. Et je vous invite à aller le découvrir ici. […]

[…] Vous l’avez compris depuis le début de l’année, ce projet on le mène ensemble. Tous les mois, on vous partage nos visions des mêmes thèmes. Et ce mois-ci est donc un peu spécial puisqu’Emilie vous raconte sa vision de notre projet dans les mêmes rues de Valbonne, avec ses yeux à elle. Je ne vous en dis pas plus et je vous invite à aller le découvrir ici. […]

Article précédent

Reportage du quotidien : un dimanche après-midi en famille

error: Contenu protégé !